Démarche

Mouvements, au-delà du paysage

 

Autour d’un sujet, d’un objet commun : la montagne et les territoires dans ce qu’ils ont de physique, j’opère des glissements dans ma pratique artistique.

Pour questionner les traces humaines en haute montagne, je convoque un type de représentation en deux dimensions et me réfère au monde de la peinture de paysage par des tableaux photographiques de grands formats.

Lorsque je me déplace vers la paradoxale fragilité et l’impermanence des montagnes, j’entrelace ma pratique photographique avec le dessin, la modélisation du relief d’un massif montagneux, l’utilisation de papiers texturés amenant vers la gravure ou le choix des supports qui donne une épaisseur aux tirages, renforce le sentiment de brume et de brouillard de certaines images.

Quand il s’agit de rendre sensible un territoire spécifique dans lequel sont élevés des vins sans chimie, j’opère des prélèvements, travaille avec des pierres, des plantes, des tanins, du cyanotype, et propose de Futurs Fossiles, un herbier incrusté sur des silex. Je tisse une cartographie sensible mêlant  mes photographies et mes dessins de courbes de niveaux, de réseaux hydrographiques.

Au fur et à mesure de mon cheminement artistique, je re-convoque des pratiques issues de ma formation d’architecte, de mes débuts de scénographe et de paysagiste : la marche comme outil d’appréhension fine et méditative d’un territoire, le travail du volume, la forte matérialité des œuvres, les prélèvements, la mise en scène et en espace.

 

 

"De l'argile, nous faisons un pot, mais c'est le vide à l'intérieur qui retient ce que nous voulons."

Lao Tseu Tao Te King

 

 

"Ma" : intervalle, espace, durée, distance (concept japonais)

 

"Au Japon, les notions de temps et d'espace sont unies dans un seul concept traduit par le mot "MA" - intervalle existant naturellement entre deux objets ou entre deux actions (objets placés l'un à la suite de l'autre, actions se déroulant l'une à la suite de l'autre). C'est-à-dire aussi : vide et ouverture entre deux éléments, par exemple la notion d'absence qui oppose l'espace compris dans un paravent à l'espace compris dans la pièce. Ou, si l'on privilégie la notion du temps : intervalle, temps de pause existant dans un processus se déroulant en plusieurs moments. Il n'existe aucune différence entre les deux notions de temps et d'espace telles que les perçoivent les européens. Le concept de "MA" définit au Japon un intervalle. Ce concept est le fondement même de l'environnement, de la création artistique et de la vie quotidienne au point que l'architecture, I'art, la musique, le théâtre, l'art des jardins sont tous appelés des arts "MA"."

d'après Isozaki Arata

série Graphite. sans titre n°5 |
série Graphite. sans titre n°1 |
série Incertitude. sans titre n°6 |
Fluctuations #5 |
Terroir. Cher |
FutursFossiles-1248 |
série L'Eau. sans titre n°9 |
série Soupçons . sans titre n°4 |
série L'Eau. sans titre n°2 |
Cartographie d'une extrême occupation humaine. Altitude 2330m |
série Industries. sans titre n°1 |
série Architectures. sans titre n°13 |
série Terre. sans titre n°9 |
série Architectures. sans titre n°8 |
Chandigarh. Vue depuis la terrasse de l’hôtel Shivalik View, downtown |