Fluctuations

Voir les photos

Fluctuations . Les Diablerets

Portrait d'une montagne, Massif des Diablerets, Suisse

 

Semblable à la surface de l’Océan, celle de la terre s’agite de vagues, mais ces ondulations sont bien autrement puissantes : ce sont les Andes, c’est l’Himalaya, qui se redressent ainsi au-dessus du niveau moyen des plaines. Sans cesse les roches de la terre se trouvent soumises à ces impulsions latérales qui les ploient et les reploient diversement, et les assises sont dans une fluctuation continuelle. C’est ainsi que se ride la peau d’un fruit.“

Élisée Reclus Histoire d’une montagne, récit

Actes Sud 1998, 1ere ed. 1880 Hetzel

 

Considérer cette montagne comme un être avec son caractère propre. En faire un portrait, dévoiler sa personnalité en s’approchant de sa matière, de ses textures, plis et mouvements, des vies qui l'animent. Sans obstinément chercher à en atteindre le sommet, la donner à voir avec humilité. Les perspectives s'effacent, les parois se dressent, la roche dégringole, dégouline. De solide, la montagne semble devenir liquide.

Opérer un glissement depuis les représentations picturales romantiques vers une vision contemporaine du sublime. La menaçante beauté de ces paysages majestueux demeure, mais nous n'en sommes plus des spectateurs dominants et extérieurs. Proposer des images immersives afin de déplacer le point de vue : nous sommes désormais à l'intérieur du portrait de la montagne, nous en faisons partie.

Choisir des distances multiples, des échelles variées, entretisser différents modes de représentations (photographies, vues aériennes, modélisations en 3D du relief, plans, etc.), tout cela participe d'une tentative pour sortir d'une vision anthropocentrique...